C’est qu’ils sont immortels.

Alors quand l’un d’entre eux se met à dos tous les autres, pas moyen d’en finir une fois pour toute.

La seule solution consiste à l’enfermer. Et si possible lui faire subir les pires supplices histoire de lui apprendre.

Le problème avec les mortels, c’est qu’ils ont la mémoire courte. Et qu’ils sont têtus.

Alors quand on leur dit de ne jamais, ô grand JAMAIS tenter d’ouvrir une de nos prisons, le message passe bien. Pendant quelques générations en tout cas.

L’avertissement devient croyance religieuse, puis légende, et pour finir, simple racontar auquel plus personne ne croit.

Alors, invariablement arrive une poignée d’aventuriers assoiffés de trésors, pensant que telle crypte interdite recèle de joyaux inestimés.

C’est qu’ils n’ont aucune idée de la haine que peut développer un Dieu torturé pendant des millénaires.

Mais moi j’aime bien les mortels.

Ils viendront tôt ou tard.

Il me suffit d’être patient.

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail